Voyager et travailler

Estelle en Programme Vacances Travail au Japon

Estelle nous raconte dans cet article son aventure au Japon dans le cadre du programme vacances-travail (PVT). J’ai eu la chance de faire la connaissance d’Estelle lors d’une rencontre dédiée à la mobilité internationale et je lui ai proposé de témoigner de son aventure.

Découvre le portrait de Thomas qui a effectué un PVT en Corée du Sud et l’aventure de Sarah, pvtiste à Taïwan.

Estelle en programme vacances travail au Japon
Ville thermale de Kusatsu

Je m’appelle Estelle, j’ai 31 ans et j’habite à côté de Lille. Je suis fascinée par les langues étrangères et, par extension, par la découverte d’autres cultures et par l’interculturel en général.

Un programme vacances-travail au Japon

Je suis partie au Japon en février 2019 avec mon compagnon et nous sommes rentrés en France en mai 2020. 

Nous sommes partis sans visa spécifique dans un premier temps (la nationalité française permet de rester jusqu’à 90 jours sans visa dans pas mal de pays) avec l’espoir de trouver un job. Mais force était de constater que ça ne se passe pas comme ça au Japon, nous sommes donc rentrés 1 semaine en mai 2019 afin de faire une demande de programme vacances travail (PVT). 

Lors de mon retour au Japon, j’ai trouvé un premier petit boulot en juillet. Mon job consistait à animer une discussion en anglais avec un groupe de personnes sur n’importe quel sujet. En parallèle, j’ai trouvé un autre job de professeur d’anglais à domicile. Mes élèves avaient des profils très variés: un couple de jeunes parents, une petite fille de 12 ans et sa mère, une jeune homme de 30 ans… C’était très enrichissant. Par la suite, j’ai commencé un “vrai job” en tant que professeure de français et d’anglais à l’université dans laquelle j’avais fait un échange. J’ai adoré cette expérience !

Estelle en programme vacances travail au Japon
Ville de Kanagawa

Le choix du Japon et du programme vacances travail

Un évidence de partir au Japon

Mon compagnon et moi aimons voyager et nous avions tous les deux envie de nous expatrier tôt ou tard dans notre vie pour le challenge. Ce n’est pas rien de tenter de vivre dans un autre pays que le sien! 

Quant au choix du Japon, c’est tout simplement un pays que j’aime avec une culture, un mode de vie et des gens vraiment intéressants à découvrir.

Nous avions ce projet d’expatriation en tête depuis longtemps mais nous avons commencé à en parler sérieusement un an avant. Nous nous sommes mis d’accord sur le moment auquel nous voulions partir (car il faut prévoir toute la période de démission avec les préavis de départ, etc). Puis, il y a eu une longue réflexion sur le pays. Nous connaissions tous les deux le Japon donc nous nous étions dit “pourquoi pas tenter un autre pays asiatique?”. Nous avons pensé à Taïwan, la Corée du Sud mais finalement, l’envie de vivre au Japon était trop forte.

La préparation pour partir dans le cadre du programme vacances travail

Nous nous sommes beaucoup renseignés sur les démarches administratives à effectuer avant d’entrer au Japon et aussi sur le logement.  J’ai rejoins un groupe sur Facebook destiné aux français au Japon et pour le PVT, le site PVTistes m’a énormément aidé pour la rédaction du projet de séjour. Les sites de l’ambassade de France au Japon et de l’ambassade du Japon en France donnent également des informations précieuses. 

Le programme vacances travail au Japon est gratuit. Il n’est pas trop compliqué à obtenir mais il ne faut pas négliger la rédaction de la lettre de motivation et du projet de séjour. Une fois mon dossier déposé j’ai pu récupérer mon passeport avec mon visa trois jours plus tard !

Une assurance est nécessaire pour un séjour à l’étranger afin d’être assuré en cas de problème tout au long de son PVT.

Estelle en programme vacances travail au Japon
Quartier d'Asakusa à Tokyo

La vie au Japon

L'arrivée et l'adaptation au Japon

L’adaptation peut prendre plus ou moins de temps selon les personnes. Pour ma part, j’avais déjà vécu 6 mois au Japon quand j’étais étudiante et je connaissais les bons et les mauvais côtés donc j’ai mis moins de temps à m’adapter mais il y a tout de même eu des moments difficiles. Le début de notre séjour était particulièrement frustrant car nous n’avions pas de travail mais nous ne pouvions pas ”profiter” du Japon comme on le voulait par peur de dépenser toutes nos économies. 

La fin de l'aventure et l'arrivée de la covid

La fin de notre PVT a été assez compliquée également car j’étais très inquiète pour ma famille en France à cause de la pandémie du COVID-19. L’idée de rentrer en France dans ce contexte si incertain était aussi assez effrayant.

Un moment inoubliable

A l’inverse, nous avons vécu des moments inoubliables comme la semaine de vacances que nous avons passée à Kusatsu Onsen, une ville thermale dans la préfecture de Gunma.

Estelle en programme vacances travail au Japon
Quartier d'Ikebukuro à Tokyo

Des bonnes adresses au Japon

Ma région préférée est le Kansai et notamment la ville d’Osaka. Ce n’est pas une ville forcément jolie ni intéressante mais j’ai trouvé les gens accueillants et rigolos, sans prise de tête. Je me suis aussi découvert un coup de cœur pour Sendai dans la préfecture de Fukushima. 

A Tokyo, mon quartier préféré est évidemment Ikebukuro car c’est le quartier où j’habitais. Il y a beaucoup de boutiques et de restaurants. Shinjuku est également un super quartier pour sortir avec pleins de restaurants et d’Izakaya (sortes de bars à tapas mais japonais).

J’aime aussi beaucoup les quartiers de Harajuku et Odaiba et la ville de Yokohama. Je ne suis pas très fan de musées donc je ne peux pas vraiment conseiller sur ce sujet. Toutefois, j’ai adoré le musée Edo-Tokyo qui retrace l’histoire de la ville. Pour les amoureux de la nature, on trouve plusieurs parcs sympas à faire comme autour du sanctuaire Meiji ou encore le parc de Shinjuku.

Estelle en programme vacances travail au Japon
Quartier de Shibuya à Tokyo

Les conseils d'Estelle...

...pour découvrir le Japon

Bien préparer son voyage car le fonctionnement de certaines choses peut paraître compliqué quand on arrive dans le pays (je pense notamment aux transports à Tokyo). Ne pas avoir peur de la barrière de la langue et du choc culturel potentiel. Il y a beaucoup de choses sur lesquelles les japonais sont “comme nous” disons. De plus, les japonais sont très gentils. Ne pas y aller non plus seulement avec l’image du “pays des mangas” car il y a tellement d’autres choses à découvrir sur le Japon !

...pour trouver un emploi dans le cadre du programme vacances-travail

Si tu veux vraiment travailler pendant ce PVT, il faut être très large dans ta recherche d’emploi et ne pas hésiter à faire un métier que tu ne ferais jamais en France. Rencontrer le maximum de personnes car les informations se transmettent souvent par le bouche à oreille. S’inscrire à des groupes spécifiques sur Facebook ou d’autres réseaux sociaux. Dans le groupe que j’ai rejoint, certaines personnes postent parfois des offres d’emploi. Il y a aussi pas mal d’agences privées qui existent comme “Gaijin bank”. Il y a parfois des annonces peu sérieuses donc il faut être vigilant mais cela peut valoir le coup de regarder. 

Pour ceux qui cherchent un job plus qualifié, ne pas négliger l’apprentissage du japonais. En effet, il est quasiment impossible de trouver un travail au Japon sans parler très bien japonais sauf si tu as des compétences bien spécifiques et très recherchées (cuisine, IT par exemple). Evidemment, cela que s’applique pas aux personnes qui partent au Japon en tant qu’expatrié et qui continue de travailler pour une entreprise française. Il est toujours possible de trouver un poste en tant que professeure de langue étrangère comme je l’ai été.

Estelle en programme vacances travail au Japon
Quartier d'Asakusa à Tokyo

Un mot pour la fin

Le Japon est un petit pays mais, tout comme la France, toutes les régions sont différentes les unes des autres et il y a énormément de choses à découvrir en termes de traditions, de paysages, de nourriture, etc. 

C’est un pays vraiment fascinant.

Photos et article : Estelle

Et après un PVT ?

Rejoins nous sur le groupe Facebook pour échanger avec une communauté bienveillante.

Tu souhaites préparer ton retour en France après un PVT ?

Estelle en programme vacances travail au Japon

Retrouve les aventures d’Estelle au Japon et ailleurs sur son compte instagram dédié @w_e_aretravelling

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *