Voyager et étudier Voyager et travailler

Découvrir et s’installer à San Diego avec l’aide de Julie

Je laisse la parole cette semaine à Julie la fondatrice de San Diego c’est beau: elle vous assiste pour découvrir et pour vous s’installer à San Diego. 

Après un parcours professionnel riche en France en informatique (développement d’applications) et système d’information géographique, Julie va vous évoquer ses expatriations et reconversions professionnelles puisqu’elle est désormais agent en relocation et guide touristique sur San Diego. 

Découvrir et s'installer à San Diego avec Julie

Bonjour Magali et merci de me laisser la parole sur ton site. Nous nous sommes rencontrées via la magie des réseaux sociaux et j’ai aimé animer un live avec toi, que tes lecteurs peuvent retrouver sur Instagram.

Découvrir et s'installer à San Diego avec Julie

Julie, française et expatriée à San Diego

J’ai découvert San Diego en 1996, je sais, cela ne me rajeunit pas 😊, en voyage scolaire, car j’ai été dans une famille d’accueil à Oceanside, à 30 minutes au nord du centre-ville pour parfaire mon anglais tout un été. En 2010, mon mari a eu une possibilité d’une première expatriation sur Austin, au Texas. Malheureusement son entreprise a fermé et nous sommes rentrés avec pertes et fracas en France.

Avec le recul j’aurai aimé une prise en charge par une entreprise spécialisée comme la tienne, Voyage, emploi & retour France qui accompagne les personnes dans leur recherche d’emploi lors du retour.

Car on revient au point de départ, mais en 1 an et demie, nous avons changé et nos valeurs ajoutées de l’expatriation : multiculturalisme, adaptabilité ou autre ne sont pas forcément valorisées dans nos emplois respectifs…Nous sommes livrés à nous-même puisque dans « notre » pays et les formalités administratives de retour sont pénibles. Nous avons donc pris la décision de repartir, cette fois pour de bon, en 2012 pour San Diego. Son climat tempéré toute l’année et sa douceur de vivre nous comblent depuis plus de neuf ans déjà. 

Les démarches pour s'installer à San Diego

En 2010, nous avons eu la chance, sur Austin, d’avoir été accompagnés par un agent de relocation compétent, qui répondait à nos besoins. Nous avions un gros package de relocation payé par l’entreprise de mon mari. Notre agent était donc avec nous dans toutes nos démarches. J’ai souvenir notamment de moments avec elle pour acquérir notre Social Security Number ou passer notre code. C’est rassurant, on est dans un pays où on ne connait personne, c’est notre premier point de contact. Cette personne connait la ville comme sa poche et les us et coutumes locales (par exemple comprendre l’intérêt des pourboires qui sont très importants ici). Mon niveau d’anglais étant bon, j’ai voulu par contre me débrouiller pour ouvrir les compteurs d’eau et d’électricité par exemple.  

Niveau vaccin c’est intéressant que tu me poses la question car ils sont différents entre chaque état. À Austin, par exemple j’ai dû faire celui obligatoire de l’hépatite A, car on m’a dit « que nous étions proches du Mexique » et que nous pouvions attraper la maladie, c’était donc obligatoire. Je vis maintenant en Californie, à San Diego, encore plus proche du Mexique qu’Austin, et on ne nous l’a pas demandé ! Ici il n’est pas obligatoire…

Si tu envisages de visiter les USA ou de t’y installer et que tu souhaites voyager léger, tu peux bénéficier de ce code promo de 5% avec Send my bag pour envoyer tes affaires (valises ou colis) à l’international.

Voyager à San Diego

Les différences entre la vie française et américaine

The good, the bad et the ugly. 

Il faut se poser les bonnes questions. Les problèmes que l’on emmène avec soi à l’étranger, sont en nous et ne changerons pas en changeant de destination. On ne fait que les repousser. Il faut apprendre à mieux se connaitre.  Chaque pays a ses forces et ses faiblesses. En tous cas, dans nos sociétés développées, il y a du bon et du moins bien de partout. 

Un exemple, l’éducation. En France, l’éducation dépend d’un ministère qui a le budget le plus important du pays (12% du budget total en 2021). Normal, il faut (bien) éduquer la nation de demain. Ce ministère veillera à ce que le programme soit appliqué dans les villes comme dans les campagnes, dans les quartiers riches ou pauvres. J’appelle cela l’école de la République. Nous avons plein de personnes issues de milieux modestes par exemple qui ont réussi comme Rachida Dati ou Ali Rebeihi. Aux USA, pas de ministère de l’éducation nationale (au grand espoir, avec notre nouvelle Première Dame, Jill Biden, très impliquée dans l’éducation, de sa création) et le premier poste de dépense de la nation est l’armement/défense… 

Nos écoles sont regroupées en « school district » (regroupement de plusieurs quartiers) et l’enseignement n’est pas le même si nous sommes dans un quartier pauvre qu’aisé. Nous n’avons pas ou plus de classe dite « avancée » dans certains quartiers. C’est terrible. Car cela ne permet pas l’ascenseur social ou bien plus difficilement qu’en France. Nous n’avons pas les mêmes chances en fonction des quartiers ou nous habitons. Nous l’avons beaucoup lu et entendu lors du mouvement Black Lives Matter mais j’en fais les frais en ce moment par rapport à mes enfants…

Bon par contre, côté positif, ici les gens sont plus respectueux, font la queue, ne klaxonnent pas pour un rien, vous sourient, le rapport clientèle est juste fabuleux, le petit crochet pour ne pas tenir son doigt sur la pompe à essence, c’est juste trop bien pour ne pas avoir mal à la main, les caissiers trop sympas, les places de parking super larges pour se garer, les autoroutes gratuites « freeway » (attention pas dans tous les états) et j’en passe. 

Découvrir San Diego

La plus-value d'une expatriation

L’exotisme. Cette sensation de ne pas être chez soi (je ne suis pas – encore – Américaine). La médiocrité, on la voit moins car je pense que ce n’est pas son pays. La légèreté aussi pour les mêmes raisons. 

Créer son entreprise à San Diego

J’ai monté ma petite entreprise, San Diego c’est beau pour aider les francophones à s’installer sur San Diego. 

En effet, s’expatrier aux États-Unis seul ou en famille est un véritable déracinement, un processus consommateur d’énergie et générateur de stress pour chacun. Être aidé dans ce processus d’expatriation, par un agent local, permet de ne pas être seul face aux interrogations et difficultés rencontrées. Je suis là pour aider les familles, étudiants et individus à s’installer en douceur. 

Connaissant bien San Diego, j’ai ajouté à l’édifice des tours, personnalisés, guidés ou en autonomie, dans lesquels je fais découvrir en profondeur un quartier de San Diego. Il y a une réelle volonté des français de revenir aux Etats-Unis (à l’heure où j’écris cet article, les frontières devraient réouvrir au premier novembre pour les gens vaccinés mais nous n’avons pas encore les textes de lois) et voir autre chose que Los Angeles ou le Grand Canyon (même si ce dernier, je vous l’accorde est un must see 😉).

San Diego est limitrophe au Mexique, à 2h de route de Palm Springs, 3h de route de Joshua Tree, vous pouvez facilement y rester 15 jours et profitez de notre océan Pacifique en surfant, faisant du paddle ou du yoga, ou tout simplement comme on dit ici : « Chill ». 

Les incontournables à San Diego

Voici quelques-uns de mes adresses incontournables sur San Diego, mais il y en a beaucoup plus et je vous invite à me rejoindre sur les réseaux sociaux si vous voulez voir plus de jolies photos : 

Un endroit incontournable : Coronado et son Hôtel Del historique, ses manoirs et maisons luxueuses, sa longue plage et ses boutiques chics le long d’Orange Avenue. 

Découvrir et s'installer à San Diego avec Julie

Un endroit insolite : Les toilettes publics de la plazza derrières Seaport village (qui s’appelle The Headquarters at Seaport). Pourquoi ? Parce que ce centre commercial était auparavant le quartier général de la police à San Diego. En allant aux toilettes, on est surpris de se retrouver en cellule, à voir comment vivaient les prisonniers. 

Un café délicieux : Oubliez le Starbucks !! Le café d’en bas de chez « moi », le Better Buzz Coffee !!! Ce qui a commencé comme un petit café avec 3 tables, qui ne payait pas de mine, vue de l’extérieur, se transforma en success story entrepreneuriale, il y a d’autres emplacements ou profiter du toujours aussi bon café mais…avec un look moderne et bobo. 

Des souvenirs d'expatriation

Ma rencontre avec Lenny Kravitz en 1996…Lui avoir parlé en français comme si on était potes. C’était génial. Il était trop sympa. Malheureusement je l’ai revu en concert récemment sur San Diego après l’avoir vu aux Voix du Gaou et il a prit un peu la grosse tête…Dommage. 

Moment difficile : Pas difficile mais désagréable on va dire : mon déménagement et premier jour dans ma maison à Austin, je mets des cartons dans une poubelle, les pieds nus dans mon jardin. Puis je me suis retrouvée avec un énorme serpent vers à côté de mes petits pieds. Cela m’a servi de leçon. Je détaille un peu plus la vraie histoire ici

Un conseil pour ceux qui souhaitent d'installer à San Diego

Ne pas vouloir faire des économies de bout de chandelle à ne pas vouloir déléguer à des experts. Le service est quelque chose de valorisé aux Etats-Unis car c’est un gain de temps indéniable. Time is money comme on dit ici. Bien s’entourer. Et s’y prendre à l’avance !! L’administratif en Californie est aussi lourd qu’en France, tout prend du temps. 

Mais foncer, ne pas regarder en arrière et ne jamais regretter ses choix. Il vaut mieux vivre une vie pleine qu’avec des regrets. 

Comment contacter Julie ?

Julie est également présente sur Facebook. Si tu as le projet de découvrir San Diego ou de t’y installer, tu peux contacter Julie à cette adresse info@sandiegocestbeau.com .

Article et photos : by Julie

Pour ton retour en France...

Rejoins la communauté de Voyage, emploi & retour en France sur Facebook, Instagram et Linkedin et vivre sereinement le retour en France et ta recherche d’emploi.

Julie, fondatrice de l'entreprise San Diego c'est beau

Julie, fondatrice de l’entreprise San Diego, c’est beau !

Julie vous accompagne pour vous installer à San Diego.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *