Voyager Voyager et travailler

Partir en tour du monde en famille avec Valérie

Partir en tour du monde, tout le monde en rêve et Valérie l’a fait avec sa famille. D’ailleurs, elle vient d’acheter un van pour repartir en road trip. Je lui laisse la parole afin d’en savoir plus sur cette expérience de vie vécue autour du monde.

Valérie autrice du livre En avant pour un tour du monde

 Je suis la maman dans la Tribu Baroudeuse, 54 ans au moment du départ, un partenaire de rêves (Dominique mon mari), quatre enfants de 24 à 14 ans (Jules, Calypso, Léonore, Nemo) et un petit yorkshire (Teddy Lou).

Je suis sagittaire, fan absolue de voyages. Petite, je rêvais d’être exploratrice, pirate ou aventurière.

Ma grand-mère a fait le tour du monde en cargo à son départ en retraite. Mon père travaillait chez RFO (Radio Télévision France Outre-mer) et je l’ai accompagné à Wallis et Futuna et à la Réunion. 

J’ai commencé à travailler en Asie (Bangkok et Hong Kong) où j’ai vécu 7 ans. J’ai travaillé dans les secteurs de la cosmétique et de l’horlogerie), toujours à des postes en lien avec l’international.

Bref, tu l’auras compris, les voyages, c’est ma passion !

Un projet de tour du monde

Une conjonction de facteurs s’est mise en place pour déclencher ce départ en tour du monde en famille. 

L’entreprise dont j’étais salariée a été vendue à un fonds d’investissement.Mon mari, formateur en indépendant, approchait de la retraite et avait envie de bouger. Notre fils, Nemo, était en 3ème et l’on se disait que si l’on voulait partir avec lui, c’était maintenant ou jamais !

On parlait de ce tour du monde tout le temps sans même s’en rendre compte. A tel point qu’un jour, Nemo nous a dit : « j’ai regardé sur You Tube, l’école à distance, c’est pas si compliqué, moi aussi, je veux partir en tour du monde » !

Ca a été le déclic !

Une famille en tour du monde

Dominique, Nemo et moi avons voyagé ensemble pendant 15 mois. Nous sommes rentrés un peu plus tôt que prévu cause Covid.

Calypso nous a rejoints quelques semaines en Australie et au Chili. Léonore nous a rejoints en Scandinavie et nous l’avons ensuite rejointe à Singapour où elle terminait ses études. Teddy Lou était avec nous en Scandinavie. 

Quel itinéraire pour ce tour du monde ?

Départ Janvier 2019, retour fin avril 2020.

Nous avons visité le Quebec en plein hiver (merveilleux) puis l’Australie et la Nouvelle Zelande. Nous sommes rentré pour voir les grands enfants. Nous avons visité l’Espagne puis nous avons pris la direction Scandinavie (Danemark, Suède, Norvège dont Lofoten) en road trip. Ensuite, nous sommes allés en Asie (Singapour, Thailande, Corée du Sud, Japon) avec une escapade en Nouvelle Calédonie. Retour en France à Noël 2019 avant d’enchainer sur l’Argentine et le Chili (dont ile de Pâques). Le voyage s’est achevé à San Pedro d’Atacama, au Chili, où nous sommes restés en confinement pendant 6 semaines.  

 

Si tu es en train de préparer ton tour du monde, pense à souscrire une assurance de santé pour ton voyage. C’est un élément important à ne pas oublier avant de partir pour vivre ton séjour à l’étranger sereinement. Mais attention, il existe différentes formules d’assurances, en voici 2:

Qu'est-ce que le quotidien d'une famille en tour du monde ?

Nous avons voyagé lentement. 

Pendant les périodes de scolarité en France, nous étions posés quelque part pendant 15 jours à 6 semaines en échange de maison. Nous travaillions le matin (école pour Nemo, mise en place de son e-learning pour mon mari, écriture pour moi). Les après-midi et les week-end étaient dédiés à la. découverte, l’exploration et aux activités. Des digital nomads en quelque sorte.

Pendant les périodes de vacances en France, nous étions itinérants : camping-car en Nouvelle Zélande, caravane en Scandinavie.

Des anecdotes en voyage

Les plus beaux souvenirs de voyage

Des souvenirs merveilleux, j’en ai tellement mais je crois que l’un de mes plus beaux émerveillements a été l’arrivée sur Uluru au coucher de soleil, l’impression de force mystique ressentie à proximité de cet énorme rocher si symbolique pour les aborigènes.

Mais, j’ai pleuré à l’ile de Pâques devant les Moais, ri dans la neige au Québec, adoré danser avec les maoris en Nouvelle Zelande. Les excusions à cheval en Patagonie étaient magiques, le tango à Buenos Aires dingue. J’ai adoré randonner en Corée du Sud, me baigner à l’ile des Pins…Bref, il y en tellement !

Mais mon meilleur souvenir, c’est cet émerveillement constant devant les beautés de la planète et la gentillesse des habitants.  

J’ai eu un vrai coup de cœur pour l’Amérique du Sud. J’ai des origines latines et j’étais tellement contente de parler espagnol. La nature en Patagonie est magnifique !

Des galères en voyage

On a globalement eu beaucoup de chance et peu de galères. 

Je dirais qu’une des seules galères, dans le cadre de cette envie de vivre, étudier et travailler à distance a été de découvrir à quel point le wifi est mauvais en Australie. Cela a parfois été très handicapant. 

Mon conseil si tu prépares ton tour du monde

Prends le temps, surtout ! N’essaie pas de tout voir. Avance à ton rythme, pose-toi pour contempler et te mêler à la vie des locaux. Et, si tu pars en famille, surtout, surtout, prépare l’itinéraire avec ton mari et tes enfants. Un tour du monde, ça se prépare vraiment en famille.

Ah, et aussi, crois en toi et avance vers ton rêve même si ton entourage te déconseille de le faire ☺

 

Comme le départ à l’étranger se prépare, le retour en France, il faut aussi y penser. Découvre l’article de Valérie au sujet de son retour en France après le tour du monde en famille.

Découvre d’autres témoignages de voyageurs avec de nombreuses destinations en solo ou en famille et mes conseils pour ton voyage.

Valérie a écrit ce livre en revenant de tour du monde et elle vous partage dans ce livre : astuces, conseils et témoignages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.