Rentrer en France

Témoignage de mon dernier retour en France en février 2020

Après 13 mois de voyage en Océanie, c’était l’heure pour moi de rentrer en France. Avant ça, j’avais déjà vécu 2 fois le retour en France. La première fois en 2015 et la seconde fois en 2018. Mais qu’on se le dise, chaque retour en France est différent. Pour préciser, je suis rentrée en février dernier (février 2020).

IMG_4594

Fin du voyage et retour en France

Je tiens à préciser que mon retour en France à cette période était prévu et non forcé due à la situation sanitaire.

A ce moment là, les médias commençaient déjà à beaucoup parler de ce foutu virus et des gestes à faire pour se protéger. J’ai quitté Auckland en Nouvelle Zélande avec mon masque par mesure de précaution (cette photo!). Avant de rentrer, j’ai passé quelques jours en Polynésie française et quelques jours à San Francisco (retour aux sources!).

J’étais loin d’imaginer ce qui allait se passer en France quelques semaines après mon retour > le confinement, le télé travail, le nombre de décès en forte hausse, la peur….

Mon intuition pour ce retour en France

Cette fois ci, mon intuition est venue me souffler à l’oreille plusieurs fois l’idée de commencer à rechercher un emploi depuis l’étranger. Jusqu’à maintenant, je n’avais jamais procédé de la sorte. J’avais toujours attendu mon retour en France pour commencer à faire mes démarches pour retrouver un emploi.

Comme quoi, parfois il faut savoir l’écouter son intuition !!!

retour en France

Ma méthode pour rechercher un emploi lors de ce 3ème retour en France

 

RESTER EN VEILLE

 

C’est au mois de janvier (soit un mois avant mon retour en France) que j’ai commencé à me mettre en veille. Dans un premier temps, j’ai relancé tout mon réseau. J’ai écrit à mes anciens collègues de travail pour leur souhaiter les vœux pour cette nouvelle année, pour prendre des nouvelles mais aussi pour prévenir de mon futur retour en France et de ma recherche active d’emploi.

SOLLICITER MON RESEAU

 

J’ai expérimenté des choses que je ne fais absolument jamais habituellement comme poster un message sur Facebook pour prévenir tout mon réseau de ma recherche d’emploi (c’est très rare que je poste quelque chose sur Facebook). J’ai été surprise de voir les réponses venir de tous les cotés : des anciens collègues, des anciens camarades de classe qui me proposaient des opportunités.

J’ai souhaité les vœux de bonne année à la structure pour laquelle j’avais travaillé juste avant de partir en Australie. Dans mon email, j’ai glissé cette phrase : « Je serai de retour en France le mois prochain, si vous entendez qu’une opportunité d’emploi se libère autour de vous, n’hésitez pas à me le faire savoir ». Et bingo, une semaine plus tard, j’ai reçu un email dans lequel mon ancien chef m’avait fait une nouvelle proposition d’emploi.

 

UN EVENTUEL RETOUR EN ARRIERE ?

 

Je me suis posée beaucoup de questions au sujet de ce futur emploi et notamment du fait de retourner dans une structure que je connaissais déjà. Il était possible que je vive le retour au sein de cette entreprise comme un retour en arrière. Et finalement rien de tout ça, comme quoi il ne faut pas toujours trop réfléchir !

 

NON, UNE NOUVELLE OPPORTUNITE PROFESSIONNELLE !

 

J’ai accepté cette opportunité qui allait me permettre de : 

  • retravailler rapidement soit 3 semaines après mon retour,
  • retrouver un rythme de vie (on est souvent chamboulé lors d’un retour de voyage),
  • reprendre et continuer ma carrière professionnelle dans mon domaine en France,
  • développer et approfondir mes connaissances puisque j’ai travaillé sur un nouveau dispositif,
  • d’ajouter une nouvelle expérience professionnelle à mon parcours.

Quelques dates concernant mon retour en France

11 février 2020 > Arrivée sur le sol français de Roissy Charles de Gaulle

2 mars 2020 > Retour au travail

17 mars 2020 > Début du confinement et du télé travail

Je suis restée coincée à la maison et j’ai fait du télétravail pendant plus de 50 jours.

2 juin 2020 > Reprise du travail en structure

 

Ma réflexion avec du recul

J’ai été très chanceuse de trouver un job, j’en suis très reconnaissante. Le télétravail m’a permis d’éviter de nombreux déplacements (habituellement 2heures par jour : une heure aller et une heure retour).

Je suis même ravie d’avoir eu du temps pour moi afin de pouvoir profiter de mes passions.

Alors qui aurait pu prévoir ça ? 

On passe toujours notre temps à réfléchir, à penser, à se poser mille questions, à retourner un problème 100 fois dans notre tête pour que rien ne se passe comme prévu la plupart du temps !

Merci mon intuition de m’avoir poussé à agir ainsi. Si je n’avais pas trouvé d’emploi depuis l’étranger, je serai sans doute aujourd’hui encore sans activité.

Malgré tout ça, ce n’est pas tous les jours tout ROSE et parfait. La motivation varie en fonction de mes humeurs. Parfois, je pense au voyage et je ressens ce sentiment de liberté. Il y a des jours ou j’ai besoin d’air, de ne rien faire et juste de profiter d’être rentrée en France.

Cette nouvelle expérience professionnelle en France me permet d’y voir plus clair sur ce dont j’ai envie et besoin pour me sentir bien à l’avenir. Ce retour en France et la manière dont il se déroule est très formateur et me permet d’en apprendre plus sur moi chaque jour.

Je suis persuadée que l’expérience que je suis en train de vivre sera un tremplin pour moi dans l’avenir. Enfin, on verra, je vous dirais ça dans quelques temps !

Baie de Somme France voyage IMG_5712

Maggie, fondatrice de voyage, emploi et retour en France. Voyageuse, passionnée par les relations humaines et le développement personnel.

Se faire accompagner pour son retour en France, c’est possible !

 

Tu as des questions concernant le retour en France ou la recherche d’emploi, je t’invite à me contacter pour me parler de ta situation et convenir d’un accompagnement personnalisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *